Les bienfaits de la colonisation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les bienfaits de la colonisation

Message  Shlomo Beatmaster le Sam 21 Fév - 12:56

Algérie : les bienfaits de la colonisation.

Une petite leçon d'histoire aux bien-pensants, agents de la police de la pensée qui se permettent de dire tout et n'importe quoi sur la période de la colonisation française et de l'instrumentaliser. Ce ne sont pas nous, mais un historien, Daniel Lefeuvre, qui rappelle que lorsque les français ont débarqué là-bas en 1830, l'Algérie était une société esclavagiste, avec des esclaves européens et africains, et une société antisémite : "les juifs y étaient réduits au statut infâme de Dhimmis" (voir le sens en cliquant ICI, pour celles et ceux qui ne savent pas encore).

La colonisation française a supprimé ce statut inhumain. En revanche, M. Bouteflika n'a jamais présenté ses excuses pour les massacres des citoyens, soldats français, musulmans et chrétiens, mobilisés sur le sol algérien durant la guerre. Que dire de nos compatriotes harkis et de leurs descendants qui ont toujours subi une forme d'ostracisme déguisé de la part des gouvernements français, ne récoltant que la haine de leur pays d'origine qui les a condamnés, et de leur pays pour lequel ils se sont battus, notre patrie la France, dont les gouvernements n'ont jamais brillé en ce qui concerne le respect qui leur était dû, ainsi qu'à leur famille.

Pour rappel, quelle était la couleur politique du gouvernement à cette époque ? demandez donc au Parti Socialiste, ils en connaissent un rayon...

_________________
Ouvert 7j/7 (sauf le dimanche)
avatar
Shlomo Beatmaster

Localisation : kikoo !!
Emploi/loisirs : loooool !
Humeur : xxptdrrrrr !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bienfaits de la colonisation

Message  Shlomo Beatmaster le Sam 21 Fév - 13:02

«C’est la faute à la colonisation»

L’Europe, ancien continent colonisateur, a souvent été réprimandée par les défendeurs de la justice. Elle est perçue comme un acteur ravageur, qui a créé un clivage social et économique entre les pays. Maintenant les pays en développement (PED) croulent sous le poids de la discrimination et de l’inégalité.

Cela peut paraître surprenant, mais l’impérialisme, soit la «[T]endance à constituer un empire; tendance d’un État à mettre d’autres États sous sa dépendance politique, économique, culturelle; doctrine correspondante»[i], derrière ses effets dévastateurs a aussi laissé des héritages positifs pour les pays en développement. Nous savons que la colonisation des PED coïncide avec la période de l’industrialisation de l’Europe. Le besoin prioritaire en matières premières influa alors sur les politiques des pays occidentaux qui virent en la colonisation, un mode d’expansion qui permette de répondre à la situation[ii]. Les puissances européennes avaient alors un manque important de main-d’oeuvre qu’ils réussirent à combler en obtenant des parcelles territoriales où la démographie abondait et était peu coûteuse. De plus, la révolution industrielle avait constamment besoin de ressources premières ainsi que de nouveaux consommateurs alors que les marchés des biens manufacturés européens commençaient à saturer. L’objectif d’une croissance économique est donc au coeur de la stratégie de colonisation.[iii]

Il y a eut essentiellement deux types d’impérialisme: l’association, une «politique qui respecte les coutumes locales et qui dirige les colonies avec les indigènes» et l’assimilation,qui «vise [plutôt à] conduire les indigènes, à adopter la langue, la culture et les valeurs de la métropole pour qu’ils obtiennent l’égalité juridique avec les citoyens de la métropole».[iv] Certains pays européens ont eût tendance à miser sur le développement, que ce soit en infrastructures ou sur le plan social : instruction, commerce intérieur, amélioration de l’agriculture. La colonisation a permis de développer plusieurs infrastructures telles que des ports maritimes, des chemins de fer ou des ponts. Ils ont certainement bâti pour servir leurs propres intérêts.

Un acquis important de la colonisation se trouve au plan culturel. Les pays issus de la colonisation ont hérité d’une langue seconde qui peut leur servir à l’international ainsi que de l’acquisition d’un savoir-faire dans le domaine entrepreneurial et administratif. Bien que la colonisation ait amené énormément de morts avec les guerres aux populations autochtones et l’esclavage, dans sa deuxième période, la colonisation a amené l’amélioration des conditions de vie, notamment dans le domaine médical, avec la baisse du taux de mortalité infantile et l’augmentation de la longévité des populations résultant de l’implantation de centres médicaux et dispensaires. Bien entendu, il s’agissait à l’époque avant tout de répondre aux besoins des pays expansionnistes qui ont assujetti ces peuples. Par contre, on peut facilement dénombrer les actions du passé qui sont aujourd’hui un mode de vie fort reconnu utile. Un petit cas concret de la rentabilité de la colonisation.

« La colonisation française a apporté cinq mille kilomètres de route goudronnés, dix-huit mille kilomètres de voies ferrées, soixante-trois ports équipés, cent quatre-vingt-seize aérodromes, deux mille dispensaires modernes, six cents centres de maternités, deux cent vingt hôpitaux où les médicaments sont gratuits. En 1960, trois millions huit cent mille enfants des colonies africaines sont scolarisés, seize mille écoles primaires et trois cent cinquante écoles secondaires sont en fonction. » [v]

_________________
Ouvert 7j/7 (sauf le dimanche)
avatar
Shlomo Beatmaster

Localisation : kikoo !!
Emploi/loisirs : loooool !
Humeur : xxptdrrrrr !

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum